BAC 2017 : des résultats « satisfaisants » selon Benghabrit

0 30

« Nous considérons ces résultats satisfaisants même s’ils restent en deçà de nos attentes et objectifs stratégiques arrêtés par la Réforme, soit 70% de réussite », a déclaré la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, lors de la cérémonie organisée en l’honneur des meilleurs lauréats du baccalauréat session 2017.

Mieux encore, la ministre exprime son « optimisme quant à la réalisation de meilleurs scores à l’avenir grâce à l’amélioration de la mise en œuvre de la réforme ».
Elle a affirmé, dans ce sens, que cette réforme « s’appuie sur 3 leviers majeurs : la refonte pédagogique, la professionnalisation par la formation et la gouvernance », relevant la nécessité de « s’adapter » à un contexte en plein bouleversement dans lequel l’école « doit évoluer pour répondre aux nouveaux besoins de la société ».

Analysant les résultats du baccalauréat, la ministre a souligné que le taux de réussite global qui atteint 56,07 %, représente une amélioration de 6,28 points comparativement à 2016 qui a connu un taux d’admission de 49,79%, relevant également « la prédominance » des filles avec un taux de réussite de 65,03% des lauréats.

Mme Benghabrit a insisté, dans son allocution, sur l’impératif de « s’adapter aux changements induits par un environnement technologique de plus en plus sophistiqué », ajoutant que « le défi aujourd’hui est de savoir comment moraliser les examens ».

Elle a souligné a cet effet que « cette moralisation sera construite grâce à l’opérationnalisation de la Charte d’éthique du secteur et l’actualisation de deux arrêtés portant sur l’organisation et le fonctionnement de la communauté éducative ainsi que les orientations générales pour l’élaboration du Règlement intérieur de l’établissement scolaire en concertation avec partenaires sociaux ».

Mme Benghabrit a considéré aussi que l’organisation de cette cérémonie « est une reconnaissance des efforts consentis par les élèves studieux, du dévouement et de l’abnégation de leurs professeurs et aussi une reconnaissance aux parents d’élèves », ajoutant que cette même cérémonie traduit également une reconnaissance de la mobilisation d’un nombre important de département ministériels pour préserver la crédibilité des examens ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.