Classement mondial des universités selon Webometrics : le Top 10 des universités algériennes

0 292

Pour des raisons de « manque de visibilité sur le Net », l’Université algérienne relève des rangs les plus bas dans le classement mondial des universités établi par le site américain Webometrics.

Le site, spécialisé dans le classement des universités du monde entier selon les critères numériques, nous dévoile, dans son édition de juillet dernier, l’inquiétante absence « numérique » de l’Université algérienne à l’ère où tout se fait par un clic.

Au classement mondial, là où plus de 28 000 universités sont mises en lice, les universités algériennes, à savoir celle de Sidi Bel Abbès Djilali Liabes et l’USTHB occupent respectivement les 2341 et 2345 places. Tandis qu’elles se voient dans les rangs les plus hauts au classement national. L’université des Frères Mentouri de Constantine 1 occupe, quant à elle, la 2555e place au classement mondial.

Sur le plan africain, cependant, l’USTHB, précédée d’une place par l’université Djilali Liabes, prospère en 40e place, tandis que l’Université des Frères Mentouri de Constantine 1 occupe la 52e place au classement continentale, devancée, à l’unisson des autres universités algériennes, en grande partie, par l’Afrique du Sud, l’Egypte et le Nigeria.

L’université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen vient, quant à elle, en 2682e place au classement mondial, 59e au classement africain.

Celle de Béjaïa arrive en 2862e place mondiale, et en 68e au classement continentale, suivie par l’Université Kasdi Merbah de Ouargla (2955e au classement mondiale, 71e au classement africain), l’Université Mohamed Khider de Biskra (3003e au classement mondiale, 73e en afrique), l’Université de Setif 1 Ferhat Abbas (3109e au monde, 79e en Afrique), l’Université Badji Mokhtar de Annaba (3174e au monde, 83e en Afrique) et de l’École Nationale Polytechnique d’Alger (3255e au monde, 89e en Afrique).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.