Le Portail de l'Etudiant Algérien

Interview: la directrice de l’Institut des sciences et techniques appliquées dédiées à l’Agroalimentaire de l’Université Sâad Dahlab (Blida 1) présente son institution

Mme Boutakrabt Linda, directrice de l’Institut des sciences et techniques appliquées dédiées à l’agroalimentaire de l’Université Saâd-Dahlab Blida 1, partenaire du Salon de la formation et des métiers d’avenir, a bien voulu nous présenter cet institut qui a ouvert ses portes le mois de septembre 2016. Dédié aux technologies agroalimentaires, il permet aux bacheliers qui s’y sont inscrits d’acquérir une formation de courte durée (3 ans), mais de haute facture.

0 58

Est-ce que vous pouvez nous présenter l’Institut ?
l’Institut des sciences et techniques appliquées dédiées à l’agroalimentaire de l’Université Saâd-Dahlab Blida 1 (ISTA) travaille  en étroite  collaboration avec le secteur économique.   
Il ouvre ses portes  aux jeunes bacheliers, titulaires d’un Bac sciences, maths, maths technique, et bien entendu avec une moyenne de 13. Nous prenons de petits effectifs, 25 par département. Nous comptons quatre départements, un département dédié aux produits laitiers et dérivés, un département eaux   et boissons, un département céréales et dérivés. 
Le quatrième, un nouveau-né, a ouvert cette année, il est dédié aux techniques de commercialisation en agroalimentaire. Notre objectif est de former nos étudiants de façon à ce qu’ils terminent le cursus avec une licence « professionnalisante »  (Bac +3) et soient opérationnels sur le terrain. Dès la première année, ces étudiants bénéficient de beaucoup de travaux dirigés et travaux pratiques, 70% du contenu du programme est basé sur des travaux pratiques et travaux dirigés. Nous leur permettons d’effectuer des sorties sur le terrain, pratiquement une fois par semaine, et à la fin de la première année nous les plaçons en stage pour une durée d’un mois, la deuxième année deux mois et la troisième année quatre mois. C’est nous qui les plaçons en stage en respectant leurs lieux de résidence et leurs choix  par rapport à telle ou telle option.

Et qu’est-ce qui distingue cet Institut des autres ?
C’est un institut relevant du ministère de l’Enseignement supérieur,  qui assure donc une formation universitaire, et qui est à vocation professionnalisante.

En quoi consiste le partenariat avec le SAFEM ?
Nous  allons sur la même voie  que les organisateurs du Salon de la formation et des métiers d’avenir,  et nous voulons mettre en avant l’importance de la formation et de l’éducation et leur apport en tant qu’ investissement social. Nous croyons que via la formation, nous pouvons aider notre économie en terme d’amélioration, de niveau de croissance et  de productivité.

Source El Moudjahid

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.