Salon de la Formation et métiers d’avenir : ouverture d’un espace de recrutement

Placée cette année sous le thème : «Formation, Employabilité, Avenir », la 2e édition du Salon de la formation et des métiers d’avenir sera marquée par l’ouverture d’un espace de recrutement qui permettra aux jeunes chômeurs de se rapprocher des entreprises afin de déposer leurs candidatures.

0 94

Placée cette année sous le thème : «Formation, Employabilité, Avenir », la 2e édition du Salon de la formation et des métiers d’avenir sera marquée par l’ouverture d’un espace de recrutement qui permettra aux jeunes chômeurs de se rapprocher des entreprises afin de déposer leurs candidatures.

Pour la plupart des personnes en âge de travailler, dénicher un poste d’emploi pour subvenir aux besoins de sa famille demeure la préoccupation majeure. Plusieurs personnes, notamment les jeunes, continuent de voir leur insertion professionnelle comme une importante épreuve. En Algérie, le taux de chômage a atteint 12,3% en avril 2017 contre 10,5% en septembre 2016, d’après les données de l’Office national des statistiques (ONS).

A ce propos, l’Office indique que le taux de chômage des jeunes de 16-24 ans est de 29,7%. Le taux de chômage auprès des personnes sans qualification est passé de 7,7% en septembre 2016 à 10,1% en avril 2017, alors que celui des diplômés de la formation professionnelle est passé de 13% à 14,8% entre les deux périodes de comparaison.

Par contre, le taux de chômage des diplômés universitaires a légèrement reculé, passant de 17,7% en septembre 2016 à 17,6% en avril 2017, en baisse de 0,1 point. Ce salon, qui se veut être un espace dédié aux milliers de jeunes en quête de travail, offre des opportunités d’embauche et d’insertion dans le milieu professionnel. Aussi, des jeunes sont à la recherche d’une formation de qualité dans divers domaines ou pour le perfectionnement, pour avancer dans leur parcours professionnel.

C’est une occasion, pour les jeunes diplômés notamment, de prendre contact avec les différentes entreprises présentes à cette manifestation. Il s’agit, également, d’une passerelle directe entre ces instituts de formation et de nombreux opérateurs économiques nationaux en quête permanente d’établissements répondant aux exigences d’une formation continue ou spécialisée de leurs ressources humaines.

Source El Moudjahid

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.