Salon de l’emploi à El-Oued : présence de 40 entreprises économiques

Les jeunes fortement intéressés par une formation agricole

0 44

Plus de quarante entreprises économiques prennent part à un Salon de l’emploi ouvert avant hier à l’université Chahid Hamma Lakhdar à El-Oued. Premier du genre dans la wilaya, cet espace professionnel vise l’ouverture de perspectives aux demandeurs d’emploi, étudiants, cadres universitaires et professionnels, pour s’informer sur les entreprises économiques, partie pourvoyant le plus d’opportunités d’emploi, ont indiqué les organisateurs.

Cette manifestation de deux jours permettra également aux demandeurs d’emploi de prendre connaissances des procédures administratives et techniques pour accéder à l’emploi, ainsi que des mécanismes de coopération et de partenariat entre entreprises économiques et universitaires, a expliqué le directeur de la maison de l’entrepreneuriat à l’université d’El-Oued, Moufid Abdellaoui.

Initié par l’Académie-Souf pour la formation avec le concours de l’université d’El-Oued, ce Salon regroupe des entreprises économiques à vocation industrielle, d’autres de services, d’enseignement et de formation, ainsi que des organismes concernés par la question de l’emploi.
Le programme du Salon prévoit, dans son volet académique, des communications ayant trait aux étapes traversées par l’étudiant dans la recherche d’emploi, dont le cursus d’enseignement, le parcours professionnel et l’importance de la langue dans la quête d’emploi.
Des ateliers de formation sont animés en marge du Salon en direction des visiteurs, les jeunes notamment, par des spécialistes dans le domaine de l’emploi représentant des sociétés économiques et des organismes et instances publics.

 Les jeunes fortement intéressés  par une formation agricole

Pas moins de 583 personnes devront bénéficier d’ici à 2020 d’une formation dans les filières agricoles, dans les volets de production végétale et animale, à travers les établissements de la formation professionnelle de la wilaya d’El-Oued, a-t-on appris hier des responsables de la direction locale du secteur.
Cette approche s’insère au titre de la mise en œuvre de la stratégie du secteur de la formation visant ouverture de postes de formation adaptés aux activités professionnelles locales, susceptibles de répondre aux besoins du marché de l’emploi en main-d’œuvre qualifiée, a précisé à l’APS le directeur de la formation et de l’enseignement professionnels (DFEP), Belkacem Gheskili.
Cette stratégie devra permettre de répondre aux vœux des postulants à la formation, exprimés lors des campagnes d’information et de sensibilisation menées en direction des jeunes au niveau des 30 communes de la wilaya, a-t-il ajouté.
Pour cela, 21 spécialités ayant trait au domaine agricole, dans ses volets de production végétale et animale, dont l’élevage, les cultures stratégiques, l’arboriculture fruitière, et les cultures maraîchères, ont été retenues à travers les instituts nationaux spécialisés de la formation professionnelle (INSFP) de la wilaya d’El-Oued, a expliqué le même responsable.

Les stagiaires seront répartis entre trois modes de formation, à savoir l’apprentissage (253 stagiaires), la formation résidentielle (200) et la formation qualifiante (130). Ils seront structurés en spécialités de formation qualifiante, d’aptitude professionnelle et de formation de techniciens supérieurs et techniciens. Le secteur de la formation professionnelle dispose dans la wilaya d’El-Oued de trois INSFP, 17 centres de formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA), six annexes de la formation professionnelle et deux écoles privées agréées.

Source El Moujahid

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.