Oran : engouement pour l’enseignement de tamazight

L’année a été lancée à partir de quatre wilayas simultanément, à savoir, Batna, Alger, Béjaïa et Oran par un court inaugural. Ce premier cours élémentaire est extrait de la préface de l’ouvrage Amawal n Tmazight Tatrart de Mouloud Mammeri.

0 55

Le directeur de l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement des adultes à Oran,  Belbachir Zineddine, a assuré que tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés pour permettre la promotion de la langue .

«Nous souhaitons répondre à une demande de 25000 parents recensés pour suivre ces cours et nous sommes disposés à fournir tous les moyens qu’il faut, notamment les enseignants de tamazight, selon l’engouement des apprenants. Il faut souligner que nous avons implanté des classes dans toute la ville et dans des quartiers dits populaires», a-t-il déclaré.

Pour sa part, M. Assad a rappelé le parcours et les objectifs du , en soulignant que les nouveaux défis sont de conformer les institutions à la Constitution à travers notamment la traduction des documents officiels. Il a affirmé que l’objectif est également de généraliser l’enseignement du tamazight aux 26 communes d’Oran, tout en rappelant qu’il y a 6 enseignants dans la wilaya.

Sur le plan national, M. Assad a rappelé que le HCA œuvre à la consolidation du processus d’apprentissage de tamazight à destination des adultes dans la perspective d’élargir l’enseignement à 25 wilayas, alors qu’il avait commencé par 8 seulement au début de l’expérience en 2015.

Source El Watan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.