Le Portail de l'Etudiant Algérien

Les Français parlent arabe beaucoup plus que gaulois

0 10

Le lexicologue français, Jean Pruvost, a indiqué que les Français parlent arabe beaucoup plus que gaulois, soulignant que le nombre de mots arabe dans la langue française dépasse de loin ceux gaulois.

« Oui, ils (Français) parlent arabe beaucoup plus que gaulois… Le gaulois, c’est à peine une centaine de mots. Pour l’arabe, on est à 500 mots et même davantage si l’on compte les mots savants du côté de la faune et la flore. Un enfant qui part faire de l’algèbre et de la chimie dans son collège est dans le monde arabe », a expliqué dans un entretien à RFI cet enseignant universitaire passionné de l’histoire de la langue française, à l’occasion de la journée mondiale de la langue arabe, célébrée lundi dernier.
Cet auteur de plus de 400 publications et détenteur du Prix de l’Académie française en 2007 a fait constater que la langue arabe est « extrêmement » présente dans la langue française, précisant que « l’arabe est la troisième langue d’emprunt, puisque la première c’est l’anglais, ensuite l’italien ».

« L’arabe n’a cessé d’enrichir notre langue entre le IXe siècle et aujourd’hui. Au départ, c’est principalement Al Andalus, l’Espagne musulmane qui a donné de nombreux mots courants et mots savants au XIIIe siècle en français. Plus tard, la colonisation et la décolonisation ont apporté une nouvelle vague de mots, avec notamment un volet important dans le domaine de la gastronomie », a-t-il affirmé, indiquant que « si vous faites votre marché et que vous achetez des épinards, de l’estragon, du potiron, des artichauts… Tous ces mots sont arabes ».

Il a démenti que le mot « artichaut », un autre mot arabe, est venu de Bretagne, précisant qu’avec l’arrivée des rapatriés d’Algérie en 1962, après la décolonisation, « les mots merguez, méchouis, sont entrés dans le langage courant ».

« On retrouve aussi beaucoup de mots dans l’habillement. Si vous allez dans un magasin (mot arabe), acheter une jupe (mot arabe) de coton (mot arabe), un gilet et un caban (mots arabes), vous utilisez des mots arabes », a-t-il ajouté, relevant que de nouveaux mots arabes sont apparus avec l’immigration récente, comme le mot « bled » que « beaucoup ignorent que c’est un mot arabe ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.