Le Portail de l'Etudiant Algérien

Un étudiant ivoirien tué lors de récentes manifestations à Conakry

0 13

Un étudiant ivoirien a été tué par balle suite à une probable bavure policière à Conakry, lors de manifestations d’élèves qui ont secoué la Guinée la semaine dernière, a annoncé lundi à Abidjan le ministère ivoirien de l’Education nationale.

« Junior Yobouet Yao, 23 ans, étudiant en 6e année à la faculté de médecine de Conakry a été atteint d’une balle à la tête, alors qu’il dormait dans sa chambre », a précisé le ministère.

« Des policiers à bord d’un pick-up ont tiré en direction d’un bâtiment abritant des étudiants ivoiriens », selon Clémentine Yobouet Aka, principale de Collège et mère de la victime citée par l’AFP.
« La balle a traversé la vitre du bâtiment et a atteint à la tête mon fils qui dormait tranquillement dans son lit » a-t-elle poursuivi.

Des milliers de collégiens et lycéens guinéens sont descendus, il y a une semaine dans les rues de Conakry pour réclamer le retour en classe des enseignants en grève depuis un mois. Les syndicats menacent de déclencher une « grève générale » sur l’ensemble du territoire.

Lancé le 13 novembre, la grève des enseignants a déjà fait deux victimes: des adolescents de
15 et 17 ans tués par balles lors d’affrontements avec les forces de l’ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.