Formation universitaire: l’Algérie exprime sa volonté d’approfondir sa coopération avec les USA

0 123

L’Algérie a exprimé sa volonté d’approfondir et de matérialiser la coopération avec les Etats unis d’Amérique dans le domaine de la formation universitaire et de la recherche scientifique et technique par la signature d’autres conventions et accords entre les différentes universités des deux pays, a indiqué jeudi un communiqué du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Cette volonté a été exprimée lors de l’audience qu’a accordée le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, à l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Algérie, John P.Desracher.

L’entretien a porté notamment sur les moyens et possibilités de renforcer davantage la coopération entre les deux pays dans plusieurs domaines notamment ceux relatifs à la formation universitaire ainsi qu’à la recherche scientifique et technique.

Le ministère a tenu à rappeler que seuls 22 accords avaient été signés jusqu’à présent, observant que c’est un chiffre qui demeure « en deçà du niveau de la densité » de la coopération qui existe entre les deux parties, comparativement à d’autres pays.

Un accord de coopération scientifique sera signé « très prochainement » par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, a assuré le communiqué du ministère.

Au cours ce cette audience, les deux parties se sont mis d’accord pour donner un nouvel élan à cette coopération, en encourageant davantage la mobilité des étudiants notamment ceux de la post-graduation, les échanges d’expériences pédagogiques particulièrement dans le domaine de la formation linguistique où un grand nombre de nos universités accusent un manque d’encadrement notamment en matière d’enseignement de la langue anglaise.

Parmi les autres dossiers examinés lors de cette rencontre, celui relatif à l’équivalence de diplômes, a relevé la même source, ajoutant que la partie américaine a été « très attentive » à l’intervention du ministre qui a donné un aperçu « exhaustif » sur cette opération.

Cette rencontre a été également une occasion pour les deux parties d’examiner d’autres questions comme celle relative au domaine de publication d’articles et de thèses de chercheurs algériens dans les revues américaines, a indiqué la même source, soulignant que les deux parties ont convenu de renforcer leur coopération bilatérale en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.