Les médecins résidents de la faculté d’Alger continuent de boycotter les épreuves de DEMS

0 25

Les médecins résidents ont boycotté la deuxième journée d’épreuves pour l’obtention du Diplôme d’études médicales
spécialisées (DEMS), censées se dérouler samedi à la Faculté de médecine de l’Université Alger 1 dans la spécialité de chirurgie orthopédique, a-t-on constaté sur place.

Quelque 120 candidats ont boycotté samedi matin les épreuves pour l’obtention du DEMS de chirurgie orthopédique au niveau de la Faculté de médecine de l’Université Alger 1. Les résidents qui étaient rassemblés devant la faculté ont été dispersés par les agents de sécurité.

Ce boycott intervient une semaine après celui des épreuves de DEMS d’ophtalmologie, sachant que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a fixé le déroulement des épreuves de DEMS du 18
mars au 12 avril 2018.

Le Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA) a précisé, dans un communiqué, que le boycott de ces épreuves vise à « faire aboutir les revendications portées par les médecins résidents pour l’amélioration
du secteur de la santé en Algérie », soulignant que les médecins résidents « continueront à boycotter les épreuves de DEMS jusqu’à la satisfaction de toutes leurs revendications ».

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a, de son côté, déploré le comportement de certains résidents qui, selon un communiqué du ministère, ont empêché leurs collèges de passer l’examen,
insistant sur le fait que le calendrier des épreuves est maintenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.