Amenhyd, une nouvelle génération de bâtisseurs s’intéresse à votre talent : 16 postes à pourvoir sont proposés

0 137

D’une demi-douzaine de salariés à ses débuts, le Groupe de l’Entreprise algérienne AMENHYD (Aménagement, Environnement, Hydraulique) en compte plus de 3000 à présent et s’est érigé en un groupement de cinq filiales distinctes : Amenhyd (spécialisée dans l’hydraulique et l’environnement), Alcahyd (fabrication de canalisation hydraulique et autres blocs à béton), Azrou Concassage (spécialisée dans la production d’agrégats), CH Transport (spécialisée dans le transport de marchandises) et Becata (Bureau d’Etude Consulting et Assistance Technique Algérienne).

Le Groupe vous propose aujourd’hui 16 postes à pourvoir (voir liste ci-dessus).

Arborant fièrement sa devise : « Une nouvelle génération de bâtisseurs », le groupe Amenhyd donne la chance à la jeune et enthousiaste nouvelle génération, fraîchement diplômée et au souffle porteur, animée d’un commun essor pour rejoindre son équipe.
Et c’est ce qui explique la présence d’Amenhyd, comme de coutumes, au Salon « Talents & Emploi » les 7 et 8 avril 20118 au Palais de la culture avec comme objectif de vous recevoir pour vous présenter sa liste des 16 métiers à prospecter.

Rencontré au cours de ce salon « Talents et emploi », M. Madoui Chaffai, chef de service formation professionnelle au sein du groupe a bien voulu répondre aux questions de l’étudiant-Algerien.com à travers lesquelles, il évoque, entre autres, les profils recherchés par son groupe en matière de recrutement.

Pouvez-vous nous présenter succinctement le Groupe Amenhyd ?
Le groupe Amenhyd est un groupe familial qui s’est lancé dans les années 1990 dans des travaux d’aménagement initiés par les communes. Depuis, il n’a pas cessé d’évoluer, de s’accroître, de s’améliorer, de prendre de l’importance, de s’amplifier et de se ramifier et surtout de se développer.
Le groupe s’est investi dans les différents domaines, engineering, construction et équipements de grands ouvrages tout en étant le leader de la réhabilitation des décharges dont le traitement des sites pollués et l’épuration des eaux usées. De plus, Amenhyd apporte également des solutions dans le domaine de l’hydraulique de l’environnement et dans l’aménagement.
Ce qui explique pourquoi, aujourd’hui, il est devenu un acteur incontournable de la scène économique algérienne. Il figure parmi les partenaires privilégiés de l’Etat dans les secteurs de l’environnement, de l’hydraulique et des travaux publics.
Il est donc tout à fait normal qu’aujourd’hui, le groupe Amenhyd est de plus en plus sollicité pour des travaux de plus en plus démesurés à la hauteur de son ambition à relever n’importe quel défi.

Qu’est- e qui faut la force d’Amenhyd ?
Le slogan « Une nouvelle génération de bâtisseurs » définit parfaitement le point d’appui de la force d’Amenhyd qui a permis d’ailleurs de réaliser beaucoup de projets d’envergure. Ses réalisations sont très bien illustrées à travers la mise en service de la station d’épuration (STEP) des eaux usées par lagunage de la région de type « lagunage aérée » d’El-Menéa (275 km au sud de Ghardaïa).
A fort impact écologique, cette infrastructure, respectueuse de l’environnement et du développement durable dans la région, assurera un traitement biologique de l’ensemble des effluents d’eaux usées des quartiers et tissus urbains des deux localités mitoyennes de la région, à savoir Hassi El-Gara et El-Menéa, avec une capacité de traitement de 33.500 m3/ jour. Elle a été réalisée selon les normes universelles et s’inscrit dans le cadre de l’ambitieux programme de prise en charge des rejets des eaux usées, de la préservation de l’Environnement et des ressources hydriques, initié par le ministère des Ressources en eaux et de l’Environnement à travers l’ensemble des wilayas du pays.
C’est la plus grande station d’épuration des eaux en lagunage aérée en Afrique.

Qu’est-ce qui explique votre présence au Salon « Talents et emploi » à Alger ?
C’est la réponse à la perspective d’évolution déjà soulignée dans la stratégie d’expansion du groupe.
Notre présence régulière au Salon « Talents et emploi » est aussi un élément concrétisant de l’esprit de jeunesse qui anime l’activité à Amenhyd. Sachez que la moyenne d’âge du personnel d’Amenhyd est de 40 ans.

Que proposez-vous justement en matière d’emploi dans ce Salon édition d’Avril 2018 ?

Amenhyd a déterminé la liste des postes à pourvoir dans 16 métiers que voici :
1. Chargé de Gestion et des Contrats
2. Chargé des approvisionnements
3. Chef de projet Déminéralisation
4. Chef de projet Génie Civil
5. Chef de Projet Hydraulique
6. Chef de Projet de Dessalement
7. Conducteur de Grue Fixe
8. Conducteur de travaux
9. Contrôleur de Gestion
10. Contrôleur de Qualité
11. Dessinateur de projet
12. Directeur de Projet
13. Electromécanicien
14. Ingénieur Génie des procédés
15. Topographe
16. Tuyauteur


Quelles sont vos impressions sur ce Salon « Talents et emploi » ?

Comme à chaque édition, on se retrouve face aux jeunes fraîchement diplômés en répondant à leurs questions et inquiétudes. Et la question qui est régulièrement posée est « peut-on travailler sans expérience ? ».
Chez Amenhyd et comme c’est de tradition, on opte toujours pour l’ambition, l’énergie et le regard futuriste des jeunes sans poser le préalable de l‘expérience pour le recrutement.
On fait aussi face à plusieurs profils seniors qui restent très intéressants et pour cela nous avons mis une cellule d’entretien directe sur place dans le Salon «Talents et emploi » avec le DRH pour être à la disposition des jeunes et leurs ambitions.

Quel serait donc votre mot de la fin ?
Nous souhaitons que ce genre de salon ait une grande envergure et une périodicité multipliée tout au long de l’année dans la perspective d’accroitre les chances des jeunes talents d’autant que les sorties de promotions se font tout au long de l’année justement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.