Ecole supérieure de l’administration militaire d’Oran : assurer une formation de qualité

0 5 098

L’Ecole supérieure de l’administration militaire (ESAM) « moudjahid Akhamokh Hadj Moussa » d’Oran assure une formation de qualité basée sur les valeurs nationales et adaptées aux exigences de modernisation de l’Armée nationale populaire (ANP), déclare son commandant, le général-major Meftah Hamid.

Dans une allocution lors de la cérémonie d’ouverture de journées d’information sur l’ESAM présidée par le général major Smaili Mustapha, commandant adjoint de la Deuxième région militaire, le général Meftah Hamid a souligné qu’assure une formation de qualité constituait une priorité pour l’Ecole en particulier et l’ANP en général.

Le responsable a abordé la visite de travail et d’inspection effectuée par le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, le général corps d’armée Ahmed Gaid Salah la semaine dernière à la 2ème RM, qui a insisté sur la promotion de l’élément humain à travers une formation et une qualification de haut niveau pour lui permettre de répondre sur le terrain aux exigences de la mission militaire.
L’ESAM s’attèle, à l’instar des autre structures de l’ANP, à suivre une oie claire basée sur la communication avec les médias pour faire connaître les grands contours du système de formation et d’instruction au sein des structures de l’ANP, a ajouté le commandant de cet établissement.

Pour sa part, le directeur général de l’enseignement a présenté un exposé détaillé sur les formations et spécialités dispensées par l’ESAM et les conditions d’accès, faisant savoir que cet établissement militaire s’apprête à ouvrir le troisième cycle (doctorat) au titre du système de LMD en management pour s’adapter aux exigences de formation moderne des écoles supérieures.

En outre, il a annoncé que la fin de l’année scolaire en cours verra la sortie de la deuxième promotion de master de cette filière.

Les étudiants accèdent à l’ESAM après la fin de leur formation militaire de base à l’Académie militaire inter-armes de Cherchell d’une durée d’un an.

L’étudiant poursuit ensuite des études de trois années pour obtenir la licence en gestion, sciences économiques et de gestion et sciences commerciales et être promu au grade de lieutenant, puis il suit une autre année d’études en spécialité administration militaire.

L’ESAM, qui relève de l’arme de l’intendance de l’ANP, assure plusieurs stages de base, dont celui de base, aux étudiants qui suivront ensuite une formation universitaire pour l’obtention de licence master doctorat (LMD), ainsi que des sessions de perfectionnement, de recyclage et de spécialisation et autres programmés par l’état-major de l’ANP dans le cadre de la formation continue.

Des conditions d’accès à l’ESAM, on notera le diplôme de baccalauréat de l’année actuelle avec une moyenne de 12/20 et plus dans les spécialités de mathématiques, sciences expérimentales, gestion et économie, l’âge entre 18 et 20 ans, la situation de célibataire et une bonne aptitude physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.