Plus de 30 pays participent à la conférence internationale sur « l’enseignement de l’éducation islamique dans les établissements publics »

0 30

Les travaux d’un colloque international sur le thème « L’enseignement de l’éducation islamique dans les établissements publics », ont débuté lundi 23 avril 2018 à Alger avec la participation de plusieurs théologiens et érudits venus d’une trentaine de pays arabes et musulmans.

Organisé par le Haut conseil islamique (HCI) en coordination avec les ministères de l’Education nationale, des Affaires religieuses et des Wakfs et de la Culture ainsi que le Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) et six universités algériennes, le colloque dont les travaux s’étaleront sur deux jours sera sanctionné par la Déclaration d’Alger qui sera adressée à la nation musulmane, en vue de prôner l’entente et l’unité et refléter la véritable image de l’islam.

L’enseignement de l’éducation islamique « doit combattre les références et les fondements sur lesquels s’appuie le terrorisme et du fondamentalisme », a plaidé le président du HCI, Bouabdallah Ghlamallah, à l’ouverture des travaux.

Pour M. Ghlamallah, l’école authentique doit apprendre à l’enfant l’amour du travail et le former sur les valeurs de sa société et de son Islam, un islam exempt des courants intrus qui veulent l’instrumentaliser dans la mise en £uvre de politiques ne servant pas la religion mais encourageant l’islamophobie.

Ce colloque verra la présentation de 42 communications sur la notion de l’éducation islamique, la réalité et les difficultés de son enseignement dans les établissements publics officiels ainsi que les perspectives de son développement. Ces communications seront présentées par des chercheurs en sciences de l’éducation, des académiciens de laboratoires de recherche, des inspecteurs du secteur de l’éducation et de membres des instances chargées de l’élaboration des programmes éducatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.