Comment pouvoir faire ses études aux États-Unis

0 338

Vous rêvez d’intégrer une grande université américaine ou de passer une année dans un lycée aux États Unis ? Vous fantasmez sur la vie de vos personnages préférés de séries américaines ?
Loin d’être inaccessibles, de nombreuses formations existent selon votre niveau d’anglais et votre projet professionnel pour se lancer dans des études aux Etats-Unis.

Le système d’études aux États-Unis:
Il faut savoir d’emblée qu’ il n’existe pas de formations gratuites aux Etats-Unis comme dans l’hexagone car tout simplement, le système d’études supérieures est très différent outre-Atlantique. Ce qui explique pourquoi la plupart d’entre des étudiants aux USA contractent des bourses d’études pour financer leurs scolarité avant de remboursent leur emprunt une fois intégré dans la vie active.

Les programmes en études secondaires et supérieures:
Aux États-Unis, on ne choisit pas ses études par filière déjà définie : littéraire, scientifique ou économique. Les lycéens sont libres de composer leur programme en mêlant les matières majeures et mineures qu’ils désirent étudier.

Le système de notation:
À l’université américaine, les examens sont bimensuels, comme dans les facultés françaises, par exemple. On est noté sur un bulletin par un système de lettre, de A (très bien) à F (très insuffisant). La moyenne se situe à la lettre C. Il faut donc obtenir plus de cette lettre pour obtenir un diplôme ou passer au niveau supérieur.

Les diplômes
Pour obtenir un diplôme d’études supérieures, il faut au minimum valider quatre ans au lieu de trois années en France.
Il existe 3 diplômes d’études supérieures reconnus aux US :
Le Bachelor (l’équivalent d’un bac+3 en Europe).
Le master’s Degree s’obtient après une formation de deux années au-dessus du Bachelor.
Le Ph.D. (autrement nommé doctorat) est validé après 3 à 5 années d’études supérieures au master.


Les universités publiques et privées:

Les universités d’État sont des facultés publiques ayant des renommées mondiales : l’université Californienne de Los Angeles (UCLA), l’université de Floride, l’université de Washington à Seattle ou encore l’université du Texas à Austin en sont de parfaits exemples. Elles comportent généralement des campus immenses et proposent de multiples formations. Elles sont plus accessibles pour les étudiants américains et étrangers que les universités privées. Les frais de scolarité sont généralement de 10 000 euros par an.

Les universités privées comme Columbia, Yale, Stanford sont des universités très sélectives. Leurs formations sont reconnues mondialement et forment une élite. Les frais de scolarité montent jusqu’à 40 000 euros par année. Elles sont accessibles pour les étudiants étrangers ayant un excellent niveau dans des domaines comme le commerce, le digital ou l’ingénieurie.

Important à savoir avant de partir étudier aux USA:
Les études aux États-Unis coûtentr cher. Et c’est pourquoi qu’il faut chercher le cadre d’un programme d’échange ou trouver une des nombreuses agences et organisations qui proposent ces programmes.

Les dossiers de candidature:
La constitution du dossier est longue, car tous les documents sont demandés en langue anglaise et de nombreux justificatifs sont demandés.

La « common application »
Si vous souhaitez postuler dans plusieurs facultés américaines pour augmenter vos chances d’admission, le site http://www.commonapp.org où une application permet de centraliser l’ensemble des inscriptions. Ce site recense plus de 400 universités et community college.

Le programme d’échanges MICEFA:
Le site de la MICEFA http://micefa.org/partners/ vous renseignera sur les universités américaines partenaires des facs françaises
MICEFA est un programme d’échange un peu comme Erasmus, mais pour les échanges transatlantiques. Les conditions pour pouvoir participer au programme d’échange sont :
-être inscrit dans l’une des universités partenaires et avoir validé au moins sa première année de licence
-avoir de bons résultats universitaires
-avoir un niveau de langue angalise suffisant.

Le niveau d’anglais:
Pour être accepté dans une formation américaine, il est incontournable de tester votre niveau d’anglais. Un test de langue officiel sera demandé à l’inscription. il vous faut un minimum de 80/120 au TOEFL ou de 6,5/9 à l’IELTS.

Les démarches administratives:
Pour partir étudier aux États-Unis, un visa est obligatoire. La demande se fait en ligne, au minimum 3 mois à l’avance. Vous devez avoir été accepté par un établissement américain avant de faire la demande.

Deux types de visas existent pour étudier aux USA:
Le visa F1:
Il permet d’étudier sur le territoire américain sans passer par un échange scolaire. Ce type de visa ne permet pas de travailler sur le territoire. Vous devez donc prouver lors de la demande que vous pouvez financer vos études sans le besoin de travailler sur place.

Le visa J1:
Il concerne les étudiants qui partent dans le cadre d’un programme scolaire ou pour effectuer un stage. Son avantage est qu’il donne l’autorisation temporaire de travailler aux États-Unis et d’être rémunéré.

Où se loger pendant ses études aux États-Unis ?
L’idéal est de vivre avec une famille américaine. De nombreuses agences ou organisations proposent de vous mettre en relation avec une famille prête à vous accueillir.
Sinon, on peut s’orienter vers la colocation avec d’autres étudiants étrangers. Là encore, on peut aussi se faire aider par l’agence avec laquelle vous organisez vos études, car les loyers sont très chers dans les grandes villes américaines.

Quel budget prévoir pour une année d’études aux USA ?
Que vous souhaitiez partir dans une high school ou un collège, il faut compter un budget entre 10 000 euros (si vous êtes logé dans une famille) et 15 000 euros environ (pour un appartement ou une colocation).

Les frais de scolarité varient énormément entre les universités. Un programme peut coûter jusqu’à $30 000/an. Un certificate en un an coûte environ $6,000 soit 5 600 € » en études à UCLA, par exemple0.

Comment gagner de l’argent en étudiant aux États-Unis ?
Le visa J-1 permet une autorisation temporaire de travailler sur le territoire américain. Des courts peuvent être programmés le soir (19-22h) trois fois par semaine ce qui me permet de pouvoir faire des stages ou travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.