Le coût des études au Canada

0 292

Par rapport à beaucoup d’autres pays, les études au Canada sont très abordables. À titre indicatif, vos frais de scolarité et de subsistance pourraient se situer entre 20 000 $ (12948 euros environ) et 30 000 $ (19423 euros environ) par an.

Ces indications de coûts représentent une moyenne qui varie en fonction de l’établissement d’enseignement, du programme d’études, de l’emplacement et du mode de vie.

D’ailleurs, les frais de scolarité des étudiants étrangers varient selon les provinces et les programmes d’études. Le tableau ci-dessous présente les frais de scolarité moyens pondérés (en dollars canadiens) pour les étudiants étrangers à temps plein, par discipline.

Frais de scolarité dans les universités pour des études à temps plein en 2017-2018 (Frais de scolarité moyens pondérés par discipline (en dollars canadiens) :

Compter par exemple 10 000 = 6474.34 euros
Groupes de disciplines – Premier cycle – Cycles supérieurs

Éducation 17 337 $ 13 962 $

Arts visuels et d’interprétation
0et technologie des communications 20 571 $ 13 150 $

Sciences humaines 22 229 $ 13 460 $

Sciences sociales et de comportements 21 604 $ 13 557 $

Droit 27 056 $ 16 549 $
Commerce, gestion et administration publique 23 555 $ 20 518 $

Sciences physiques et la vie, et technologies 24 456 $ 13 730 $

Mathématiques, informatique
et sciences de l’information 25 273 $ 13 067 $

Génie 26 582 $ 15 870 $

Architecture et services connexes 22 171 $ 20 123 $

Agriculture, ressources naturelles et conservation 20 268 $ 12 416 $

Dentisterie 53 105 $ 20 565 $

Médecine 33 084 $ Non disponible

Sciences infirmières 18 806 $ 12 183 $

Pharmacie 32 886 $ 10 548 $

Médecine vétérinaire 58 629 $ 8 640 $

Santé, autre, parcs, récréation
et conditionnement physique 20 117 $ 16 031 $


Observations :

Il ne faut pas non plus oublier d’ajouter à ces frais de scolarité, les livres, les frais de subsistance personels et les frais du logement

C’est la raison pour laquelle, les règlements de Citoyenneté et Immigration Canada, indiquent qu’il faut disposer des fonds suffisants pour subvenir à vos besoins au cours de vos études au Canada avant d’entamer votre programme d’études. Bien evidement, il ne faut pas non plus oublier qu’il y a des possibilités de bourses qui pourront contribuera à financer vos études.

Logement:
La plupart des universités offrent aux étudiants des résidences sur le campus, dont certaines sont réservées aux étudiants étrangers. Toutefois, les étudiants doivent faire une demande distincte pour être logés sur le campus. Les coûts varient d’un établissement à l’autre et dépendront des options choisies, comme une chambre individuelle ou un forfait repas.

Il y a également la possibilité de vivre en appartement hors campus. Les loyers au Canada sont environ de 600 $ à 1 600 $ par mois, selon la ville, le quartier et le type de logement. Comme locataire, il se peut que vous deviez également payer pour des services comme l’électricité, le téléphone, l’accès à Internet et à la télévision par câble, en plus des dépenses personnelles et de l’assurance locataire.
L’étudiant peut également partager un appartement ou une maison pour réduire ses coûts de logement, ou de louer une chambre chez un particulier avec possibilité d’utiliser la cuisine moyennant certains frais.

Pour mieux vous orienter la plupart des universités possèdent un bureau du logement ou de services aux étudiants.

Transport:
Ppour les transports en commun : l’autobus, le métro, le train de banlieue ou le traversier, les billets individuels pour un aller simple coûtent habituellement quelques dollars et les laissez-passer mensuels, entre 80 $ et 110 $, bien que la plupart des sociétés de transport offrent des rabais aux étudiants.

Assurance maladie:
Tous les étudiants étrangers au Canada doivent avoir une assurance maladie. Les frais médicaux couverts pour les étudiants étrangers varient d’une province à l’autre. La couverture dépend généralement de la durée du séjour.
Des précisions sur l’assurance maladie sont disponibles sur les sites Web des universités et des ministères provin­ciaux de la Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.