Rentrée professionnelle: ouverture des inscriptions du 15 juillet au 15 septembre 2018

0 1 681

Ouvertes depuis dimanche 15 juillet 2018, les inscriptions relatives à la rentrée professionnelle (session de septembre 2018) se poursuivront jusqu’au 15 septembre prochain, comme l’a si bien indiqué un communiqué du ministère de la Formation et de l’enseignement professionnels.
La rentrée pour cette session est fixée au 23 septembre 2018.

Il faut savoir que c’est au niveau des établissements de la formation professionnelle que la confirmation des inscriptions se fera sur le site électronique du ministère www.mfep.gov.dz.

Et ce sera le dimanche 16 septembre 2018 que l’opération sélection et orientation dans le secteur débutera pour trois jours, soit jusqu’au mardi 18 septembre prochain. Et c’est au cours de cette opération que sera également lancée, en parallèle, une large campagne d’information et de sensibilisation sur les offres de formation disponibles et programmées pour cette session.

Il est très important de noter que l’Algérie dispose de 1250 établissements de formation, qui permettront la prise en charge de 600.000 apprentis par an.

La rentrée professionnelle sera caractérisée par quelques nouveautés suivant la nouvelle loi relative à l’apprentissage qui a été adoptée en avril dernier. Celle-ci, prévoit, entre autres, des mesures incitatives au profit des apprentis dont l’accès à un présalaire et aux services de sécurité sociale dans le cadre de la couverture sociale, ainsi qu’aux allocations familiales, la garantie des droits de brevets d’invention et la création d’une banque de données sur l’activité de l’apprentissage en vue d’adapter le système de formation aux besoins de l’économie nationale et faciliter la création d’emplois au profit des jeunes.

La loi prévoit également « la création d’une banque de données auprès de l’administration centrale du ministère de l’enseignement et de la formation professionnels ». Et justement ces données doivent être « établies au niveau de chaque commune et wilaya et comporteront en particulier la liste nominative et les qualifications professionnelles des maîtres d’apprentissage, des artisans ainsi que la liste des employeurs ».

Enfin, il est tout aussi important de rappeler que le Conseil national de partenariat, de formation et d’enseignement professionnels (CPFEP) a été installé, en juin dernier, dans sa nouvelle composante. Ceci dans la perspective de relancer la coordination et la concertation entre les différents secteurs pour adapter les politiques nationales de formation aux besoins du développement socio-économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.