Gabon: Bongo juge l’éducation « sinistrée » et veut la réformer

0 157

Le président Ali Bongo Ondimba a jugé l’éducation au Gabon « sinistrée » et annoncé vouloir « révolutionner le système » éducatif, dans un discours prononcé à la télévision d’Etat à l’occasion de la fête de l’indépendance.
« Les résultats 2018 du baccalauréat sont à peine moins catastrophiques que ceux de 2017! (…) Il faut révolutionner le système. Il en va de l’avenir de nos enfants », a-t-il déclaré dans un discours.

Le Gabon a connu une quasi-année blanche scolaire en 2016-2017, suite à une longue grève des enseignants. La Conasysed, le principal syndicat enseignant, avait lors de celle-ci été interdit d’activité.

Pour Ali Bongo, « la priorité n’est pas aux revendications salariales » dans l’éducation mais à « l’avenir de nos enfants ».

« Le Gabon est l’un des pays en Afrique qui dépense le plus pour ses étudiants boursiers sans que les résultats ne soient au rendez-vous », a pesté M. Bongo.

A l’Université Omar Bongo (UOB), principale université du pays, de nombreux étudiants boursiers n’avaient pas touché leur bourse en 2018, selon des témoignages.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.