Benghabrit: de nouvelles structures pédagogiques pour éviter la surcharge des classes

0 129

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, a annoncé des projets de réalisation de nouvelles structures pédagogiques afin de pallier le problème de surcharge des classes.

En Marge d’une visite d’inspection effectuée dans certains établissements scolaires à Alger-est, la ministre a précisé qu’une série de mesures avait été prise afin d’éviter la surcharge des classes, à l’instar des projets de réalisation de structures pédagogiques dont des établissements éducatifs (pour les trois paliers), en plus des classes aménagées et des cantines.

La première responsable du secteur a indiqué que plusieurs structures étaient programmées pour cette rentrée scolaire et « dont la réalisation a connu un retard pour plusieurs raisons ».

Abordant le volet pédagogique, Mme. Benghabrit a souligné l’importance des programmes de la formation continue destinée aux professeurs notamment en termes d’accompagnement en termes évaluation individuelle des élèves pour mieux cerner leurs points faibles et adopter les mécanismes nécessaires pour y remédier.

La ministre a affirmé, dans ce sens, que les mesures nécessaires pour prendre en charge tous les élèves scolarisés ont été prises, en dépit de la surcharge que connaissent quelques classes, saluant, par la même occasion, « le rôle efficace » des autorités locales.

Lors de sa visite à l’école primaire « Mohamed-Salah Boucenna » à El Mohammadia, la ministre a reçu des explications sur les équipements pédagogiques et matériels dont dispose cet établissement qui a ouvert ses portes le 5 septembre, en plus des 12 classes dont deux (2) classes spéciales au préscolaire et une cantine. Mme. Benghabrit a saisi cette occasion pour adresser des orientations aux responsables ainsi qu’aux professeurs en termes de gestion et de prise en charge des élèves.

Au terme de cette visite, la ministre a rencontré les parents d’élèves venus accompagner leurs enfants et a noté leurs préoccupations, affirmant que le secteur était ouvert à toute proposition en les invitant à créer une association de parents d’élèves.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.