Cinq écoles fermées durant la décennie noire rouvertes à Médéa

0 113

Cinq écoles primaires fermées durant la décennie noire ont été rouvertes depuis la mi-septembre passé à travers différentes zones rurales de la wilaya de Médéa, a annoncé la direction de l’éducation.

Il s’agit des écoles primaires « Mohamed Tahar-Boumaâza » dans la commune de Tablat, « Boualem-Benyettou » à Sidi-Demed, « Boularbah Bourbia » à Bouchrahil, ainsi que les écoles primaires des villages de « Ouled Hamza » dans la commune de Robeia et « Ed-dhalaa » dans la commune de El-Aouinet, a indiqué la même source.

Ces établissements qui ont accueilli de petits groupes d’élèves, sont situés dans des zones rurales et montagneuses enclavées ayant été désertés massivement de leurs habitants au cours des années de terrorisme.

La décision de réouverture de ces établissements est intervenue après le repeuplement de ces villages, à la faveur du rétablissement de la sécurité dans ces régions.

La réouverture des autres écoles encore fermées dans la wilaya, dont le nombre dépasse la cinquantaine, reste « tributaire » du retour des populations à leurs villages d’origine, de la disponibilité des moyens financier nécessaires à la réhabilitation de ces structures, mais également en fonction du nombre d’élèves en âge de scolarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.