Constantine : nécessité d’une formation complémentaire en oncologie au profit des médecins généralistes

0 239

L’organisation d’une formation complémentaire en oncologie en faveur des médecins généralistes est une nécessité, a souligné à Constantine le chargé de l’information et de la communication à la Direction de la santé et de la population (DSP), Aziz Kaâbouche.

Cette déclaration a été faite lors d’une cérémonie de remise de diplômes et prestation de serment des médecins généralistes (promotion 2017).

La cérémonie de remise des diplômes et les prestations de serment prononcées par la nouvelle promotion a concerné 736 médecins généralistes aussi bien de la wilaya de Constantine que des régions dans l’Est du pays, à l’instar des régions de Jijel, de Mila d’Oum El Bouaghi.

Le même responsable a fait remarquer que le nombre de malades atteints de cancer du sein « risque de doubler » dans les années à venir et, pour cause justement, le « diagnostic tardif, d’où la nécessité d’intensifier les actions de sensibilisation liées à cette pathologie, à travers les différents établissements de santé de la wilaya », a-t-il préconisé.

Plus d’une centaine de médecins généralistes ont bénéficié, depuis janvier 2017 d’une formation en oncologie médicale, initiée par la DSP de Constantine, a fait savoir M. Kaâbouche, soulignant que l’opération vise « le renforcement de la recherche sur les cancers et la formation spécifique du médecin généraliste ».

Inscrite dans le cadre de la mise en £uvre du Plan Cancer 2015-2019, la formation, qui vient juste de s’achever, a permis aux médecins concernés « de se familiariser avec les nouvelles techniques de prise en charge de cette maladie, notamment en matière de diagnostic », a-t-il relevé.

La formation dispensée à l’Ecole paramédicale, sise à la cité Nakhil, sur les hauteurs d’Aïn El Bey, a ciblé des praticiens de différentes wilayas dans l’Est du pays dont Khenchela, Sétif, Guelma, Annaba, Tébessa et Constantine, a indiqué la même source.

De son côté, le président du Conseil de l’ordre des médecins de la wilaya de Constantine, le Pr. Rachid Djenane, également chef du service des brûlés au Centre hospitalo-universitaire (CHU) Benbadis de Constantine, a indiqué que la majorité de la promotion des médecins participera au concours de résidanat (spécialité) qui aura lieu les 26, 27 et 28 du mois d’octobre en cours.

M. Djenane, a ajouté que le reste qui ne sera pas admis au concours va ouvrir des cabinets pour certains d’entre eux, d’autres décrocheront des postes d’emploi dans le secteur public.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.