Tamazight: signature d’une convention entre le HCA et l’ONAEA

0 212

Une convention cadre a été signée, samedi 13 octobre 2018 à Alger, entre le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA) et l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement des adultes (ONAEA), en vue de « mettre en place une stratégie et élaborer un programme commun » pour l’enseignement de Tamazight pour adultes, et ce dans le cadre de la coordination entre le ministère de l’Education nationale et le HCA.

Signée par le Secrétaire général du HCA, Si El Hachemi Assad et le Directeur général de l’ONAEA, Kamel Kherbouche ,en marge du lancement de la nouvelle année scolaire de l’enseignement de Tamazight pour adultes, cette convention prévoit « la mobilisation de tous les moyens nécessaires » pour la recherche dans le domaine de l’élaboration des programmes adoptés par le ministère de l’Education nationale ainsi que pour le lancement de l’enseignement de Tamazight en recourant au programme de la 4ème année primaire par son adaptation aux besoins de l’apprenant adulte.

La convention porte également sur « l’échange des intérêts communs et la concrétisation du rapprochement institutionnel » en sus de la réalisation des objectifs pédagogiques et de formation communs.

En vertu de cette convention, les deux parties se pencheront sur la traduction des documents et la publication des oeuvres pédagogiques, outre la mise de la documentation du HCA à la disposition des cadres, chercheurs et enseignants de l’Office.

A partir de la nouvelle année scolaire, précise M. Assad, « les enseignants et les apprenants se serviront d’un nouveau programme réparti sur trois niveaux » , et ce, dans le cadre des efforts déployés pour la promotion de la langue amazighe dans tout le pays.

M. Assad a fait savoir, par ailleurs, que le HCA présentera un rapport détaillé au président de la République, Abdelaziz Bouteflika afin de mesurer l’impact de la constitutionnalisation de Tamazight dans l’espace institutionnel et l’environnement du citoyen, soulignant que ce rapport vise à mettre en avant les actions concrétisées, l’identification des lacunes et examiner les actions à entreprendre sur le moyen et court terme.

Ce rapport sera suivi par « la publication d’un livre d’or sur les acquis de la langue amazighe depuis sa constitutionnalisation et sur toutes les démarches et les initiatives institutionnelles à ce propos ».

De son côté, M. Kherbouche a indiqué que l’Etat « a mis en place tous les moyens pour éradiquer le phénomène de l’analphabétisme » qui est passé de 85% en 1962 à 9,44% actuellement, soulignant que la nouvelle année scolaire connaitra « une modernisation des programmes d’alphabétisation destinés à la femme rurale », et ce dans le cadre du partenariat avec l’Union Européenne (UE).

Il a révélé que le l’ONAEA a recensé durant l’année scolaire précédente 1253 apprenants de Tamazight au niveau de 19 wilayas, rappelant que les inscriptions pour cette année avaient débuté le 1 septembre dernier et se poursuivront jusqu’au 31 décembre prochain.

Lire Aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.