Université de Bouira: grève des étudiants pour rejet de leur demande d’inscription en master1

0 548

L’université Akli Mohand Oulhadj de la wilaya de Bouira a connu dimanche 14 octobre 2018 un mouvement de grève observé par des étudiants qui protestaient contre le rejet de leur demande d’inscription en master 1 et jugé « illégal et injustifié » par le rectorat.

La plupart des facultés étaient fermées dimanche matin et les étudiants mobilisés n’ont pas rejoint les bancs de classes en guise de solidarité avec les protestataires.

Mais pour le chargé de la communication par intérim à l’université Akli Mohand Oulhadj : « La grève est illégale, c’est vrai que quelques-uns de ces étudiants n’ont pas été acceptés en master 1 en raison des fautes qu’ils ont commises lors de leur inscription sur internet », a-t-il expliqué.

C’est la même idée que développe d’ailleurs le recteur de l’université de Bouira, Nourddine Benali Cherif, qui a jugé « illégal et injustifié » ce mouvement de grève car, a-t-il souligné, « les étudiants non acceptés n’ont pas le droit de recourir à cette action, car le traitement des recours a été effectué dans la transparence la plus totale et 90 % des demandes ont été acceptées, donc je ne vois pas pourquoi ils enclenchent cette grève ».

M. Benali Cherif a tenu également à préciser que son administration avait reçu 6000 demandes d’inscription en master 1 pour 3000 postes uniquement.

A noter enfin que le mouvement de grève a paralysé toutes les facultés, hormis celles des sciences et techniques où les étudiants ont suivi leurs cours le plus normalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.