Concours national du meilleur projet start-up: participation de 12 équipes de 4 universités à Mostaganem

L’université « Abdelhamid Ben Badis » de Mostaganem accueille ce mercredi 29 septembre 2021, les éliminatoires finales du concours national du meilleur projet start-up, a-t-on appris des organisateurs.

36

Concours national du meilleur projet start-up: participation de 12 équipes de 4 universités à Mostaganem

L’université « Abdelhamid Ben Badis » de Mostaganem accueille ce mercredi 29 septembre 2021, les éliminatoires finales du concours national du meilleur projet start-up, a-t-on appris des organisateurs.

La compétition finale, entre dans le cadre du programme « Yebda » destiné aux porteurs de projets start-up dans l’espace universitaire, et verra la participation de 12 équipes des universités « Abdelhamid Ben Badis » (Mostaganem), « Ali Lounissi » (Blida2), « Salah Boubnider » (Constantine 3), « Hadj Lakhdar » (Batna1).

Les projets start-up qualifiés aux finales après les éliminatoires au niveau de chaque établissement universitaire ont été retenus, leurs initiateurs ont bénéficié de formation et d’accompagnement dans le cadre du programme « Yebda » visant à encourager les idées innovantes, à renforcer les capacités des étudiants universitaires et leur soutien dans le domaine de l’entrepreunariat.

Pas moins de 83 étudiants ont été inscrits dans ce programme à l’université mostaganémoise dont 40 étudiants ont été qualifiés au concours, à travers 20 projets start-up et se disputent les premières places qui sont revenues aux projets dédiés à « la plateforme numérique de communication entre les entreprises », à « la production d’extraits cosmétiques et pharmaceutiques à partir de plantes naturelles », à « la production de levure émulsionnée » et à ‘la plateforme numérique pour la promotion du tourisme », a-t-on fat savoir.

Les trois premiers projets vainqueurs de ces éliminatoires finales bénéficieront d’une session de formation internationale sur les méthodes de création et de la gestion de projets start-up pour concourir de nouveau avec les projets maghrébins participant à ce programme international.
Celui-ci comprend, en plus des universités algériennes, quatre autres universités maghrébines, a-t-on conclu.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.