terre haute escorts naomi escort escort dusseldorf monterey bay escorts cityxguide allentown pa

Education: la vaccination du personnel du secteur a atteint un « taux acceptable »

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a affirmé, samedi 5 septembre 2021 à Alger, lors d’une conférence nationale que l’opération de vaccination du personnel du secteur avait atteint un « taux acceptable ».

9

Education: la vaccination du personnel du secteur a atteint un « taux acceptable »

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a affirmé, samedi 5 septembre 2021 à Alger, lors d’une conférence nationale consacrée aux dispositions relatives à l’organisation des cours, en prévision de la rentrée scolaire 2021-2022, que l’opération de vaccination du personnel du secteur avait atteint un « taux acceptable ».
Selon un communiqué rendu public par le ministère, une conférence nationale a été organisée samedi, par visioconférence, sur les dispositions relatives à l’organisation des cours, en prévision de la rentrée scolaire 2021-2022, au cours de laquelle le ministre a fait savoir que le l’opération de vaccination des professionnels du secteur avait atteint un « taux acceptable ».
M. Belabed a déclaré que la décision de reporter la rentrée scolaire « est intervenue après l’aval des hautes autorités du pays afin de disposer de plus de temps en vue de poursuivre l’opération de vaccination du personnel du secteur, qui a jusqu’à présent atteint un taux acceptable, même si les travailleurs étaient en congé ».
Dans ce sens, il a fait état de « l’élaboration d’un recensement précis des vaccinés, appelant à l’impératif de réunir les conditions idoines pour une rentrée scolaire sûre et sereine ». Il a également souligné l’importance pour les enseignants « de regagner leurs postes de travail et d’occuper les postes vacants afin qu’aucun groupe éducatif ne reste sans encadrement pédagogique ».

 Du report de la rentrée
Au cours de cette conférence, le ministre a expliqué que ce report « intervient aussi en réponse à la volonté exprimée par la communauté éducative des régions du sud, de lui accorder davantage de temps pour se préparer et terminer les différentes opérations liées à la rentrée scolaire et assurer aussi le parachèvement, dans les délais impartis, des opérations de solidarité dont l’allocation scolaire et la gratuité du manuel scolaire pour les catégories qui y ont droit ».
A cet égard, le ministre a souligné que « le recours à des mesures exceptionnelles, notamment les plans éducatifs et le protocole sanitaire, nous est imposé par la situation épidémiologique qui a impacté le monde entier », ajoutant que l’adoption du système de groupes vise à assurer la distanciation physique et la préservation de la santé de tous dans le cadre d’une action participative entre tous les cadres de l’Education nationale.

De Tamazight
Le premier responsable du secteur a affirmé que Tamazight « est une langue nationale officielle que le ministère de l’Education œuvre à promouvoir et à généraliser », précisant que son enseignement sera assuré pendant les horaires officielles, à l’instar des autres matières ».
M.Belabed a donné une série d’instructions dans ce sens, soulignant l’importance de « faire preuve de flexibilité dans l’adaptation du système éducatif, en laissant le pouvoir d’appréciation aux directeurs des établissements éducatifs qui devront se concerter avec les enseignants dans le respect des lois et règlements en vigueur et du protocole sanitaire ».

De la plateforme numérique
Le ministre a préconisé, en outre, « une actualisation des informations fournies par la plateforme numérique en un temps record pour une meilleure maîtrise de la gestion matérielle et pédagogique, en insistant sur l’importance de l’action anticipative ».
Il a également plaidé pour un traitement responsable et professionnel des questions soumises au débat, à l’approche de la rentrée scolaire et la focalisation sur la sensibilisation et la lutte contre les rumeurs et les fausses informations (fakenews) ».
Le ministre estime nécessaire « d’œuvrer de concert avec le partenaire social à résoudre les problèmes enregistrés dans le secteur au niveau local, conformément aux textes en vigueur et dans le cadre du respect mutuel ».
Par ailleurs, M. Belabed a fait état de « la réception d’un nombre important de cantines scolaires, dont l’ouverture est prévue à la prochaine rentrée scolaire 2021-2022, avec la garantie de repas chauds dès le premier jour, et ce en application des instructions du président de la République qui accorde une grande importants à ce sujet ».
Quant à l’organisation du transport scolaire, elle se fera en coordination avec les services concernés, a-t-il fait savoir.

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.