MESR : des étudiants boursiers au Royaume Uni en état « de manquement au contrat de formation »

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a affirmé que les étudiants boursiers au Royaume Uni dans le cadre du programme national exceptionnel des promotions 2014-2015 et 2015-2016 étaient considérés en état « de manquement au contrat de formation ».

44

MESR : des étudiants boursiers au Royaume Uni en état « de manquement au contrat de formation »

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a affirmé que les étudiants boursiers au Royaume Uni dans le cadre du programme national exceptionnel des promotions 2014-2015 et 2015-2016 étaient considérés en état « de manquement au contrat de formation », rappelant qu’une invitation leur a été adressée pour rentrer en Algérie en raison de l’extinction de la durée de la bourse.
Dans un communiqué, le ministère a rappelé « avoir mobilisé des moyens financiers colossaux couvrant les frais de la durée de formation pour que ces étudiants puissent bénéficier d’une formation dans un pays avec des capacités scientifiques élevées notamment en langue anglaise » soulignant qu' »une invitation leur a été adressée pour rentrer en Algérie dès l’extinction de la durée de la bourse, conformément au contenu du contrat de formation signé avec le ministère de l’Enseignement supérieur ».
Après avoir indiqué qu’il a respecté « les clauses du contrat », le ministère a précisé que ces étudiants boursiers sont considérés en état « de manquement au contrat de formation notamment l’article 3, suite à quoi l’instance d’origine réserve le droit de résilier unilatéralement le contrat de formation car les bénéficiaires ont manqué à leurs obligations contractuelles ».
Le ministère tient à informer ces étudiants qu' »ils ont bénéficié de la durée totale de la formation et exceptionnellement de la prolongation de leurs bourses sur décision du comité des experts scientifiques ». Ce faisant, ils avaient « bénéficié d’une bourse d’une durée de quatre ans au lieu de trois ans qui est la durée normale pour préparer la thèse de doctorat au Royaume Uni », a ajouté le ministère.

 

 

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.