Programme AFEQ : des « résultats positifs » en matière d’insertion professionnelle

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la  Sécurité sociale, Abderrahmane Lahfaya a indiqué que le programme d’appui à l’adaptation de la formation et de l’emploi et des qualifications (AFEQ) lancé en 2017, avait débouché sur « des résultats positifs ».

12

Programme AFEQ : Des « résultats positifs » en matière d’insertion professionnelle

Sécurité Sociale a indiqué, ce jeudi 9 septembre 2021 à Alger, que le programme d’appui à l’adaptation de la formation et de l’emploi et des qualifications (AFEQ) lancé en 2017, dans le cadre de la coopération Algérie-UE, avait débouché sur « des résultats positifs » visant le  renforcement du rôle des entreprises du secteur économique en termes de formation professionnelle, universitaire et d’insertion des jeunes dans la vie professionnelle.

Présidant la rencontre de clôture du programme, le ministre a précisé que la phase expérimentale avait touché 07 wilayas pilotes durant 48 mois et a  débouché sur « des résultats positifs » notamment le Dispositif d’accompagnement, d’insertion et de formation à l’emploi (DAIFE) à la place du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP).

Le DAIF a prouvé son efficacité sur le terrain, pendant la phase expérimentale du programme AFEQ, a souligné M. Lahfaya, rappelant l’insertion de 100 demandeurs d’emploi dans les entreprises économiques. La phase expérimentale a été sanctionnée par la mise en place de nouvelles  plateformes numériques grâce à des compétences algériennes au profit des secteurs ministériels concernés par les programmes, a-t-il ajouté.

Il a ajouté que ces plateformes s’occupent du suivi de la situation des jeunes diplômés universitaires à Alger, Oran et Ouargla, outre la gestion basée sur la qualité au niveau des centres de formation professionnelle à Blida, Boumerdes et Bejaïa.

Dans ce sillage, le ministre de l’Emploi a fait savoir que son département se charge de la coordination de ce programme multisectoriel (Enseignement  supérieur, Formation et enseignement professionnels et Education nationale) ayant pour objectif l’amélioration de l’employabilité à travers la  formation tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’entreprise en vue de faciliter l’insertion des demandeurs d’emploi. A cette occasion, M. Lahfaya a appelé les experts, les cadres et les chefs d’entreprises  participant au programme AFEQ à l’enregistrement des données et des résultats afin de mettre en place de nouveaux programmes et projets pour le développement du marché de travail.

Il a appelé également les différents acteurs à « s’attacher à la concrétisation, la continuité et la généralisation des projets lancés ».

Le programme « AFEQ », note-t-on, vise à assurer une meilleure adéquation entre la formation et l’emploi par une plus grande implication des entreprises et des secteurs économiques dans la formation et l’insertion  des jeunes. Il s’articule autour de l’adaptation des qualifications aux exigences des offres d’emploi exprimées par les secteurs prioritaires et l’adéquation structurelle entre la formation et l’emploi par le positionnement de l’entreprise et des secteurs économiques au cœur du système de la formation et le rapprochement de l’entreprise du système de la formation universitaire.

 

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.