Nouvelle année universitaire 2021-2022: le nombre des étudiants passe à 1.696.000

Le nombre d’étudiants dans les établissements de l’enseignement supérieur pour la nouvelle année universitaire 2021-2022 a connu une augmentation ayant atteint 1.696.000.

18

Nouvelle année universitaire 2021-2022: le nombre des étudiants passe à 1.696.000

Le nombre d’étudiants dans les établissements de l’enseignement supérieur pour la nouvelle année universitaire 2021-2022 a connu une augmentation ayant atteint 1.696.000, a indiqué à Oran le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Abdelbaki Benziane.

A l’ouverture de la conférence nationale de l’université consacrée à l’évaluation des derniers préparatifs, organisée à l’université Oran1 Ahmed Ben Bella, le ministre a souligné que ce qui caractérise l’actuelle année universitaire est l’augmentation du nombre des nouveaux bacheliers à 88.000 étudiants inscrits dans les établissements de l’enseignement supérieur pour atteindre 1.696.000 inscrits dans tous les cycles et domaines d’enseignement.

Benziane a également fait part de la mise en service de l’Ecole nationale des mathématiques et l’Ecole nationale de l’intelligence artificielle au niveau du pôle technologique de Sidi Abdallah (Alger) et du renforcement du secteur par la réception de 20.200 nouvelles places pédagogiques dans plusieurs wilayas ce qui augmente, a-t-il dit, les capacités d’accueil globales à 1.471.000 places pédagogiques.

Concernant l’hébergement, 21.170 lits ont été réceptionnés dans plusieurs wilayas où la capacité d’accueil est passée à 671.000 lits, a indiqué le ministre, relevant que sept résidences universitaires ont été fermées pour travaux de réfection à Alger, Biskra, Tlemcen, Mostaganem, Relizane et Constantine et leurs étudiants transferés à d’autres résidences. Il a été programmé la  fermeture de trois autres résidences universitaires à Sidi Bel-Abbes, Tlemcen et Médéa, a-t-il ajouté.

Pour ce qui est de l’encadrement pédagogique, M. Benziane a affirmé que 1.400 nouveaux postes ont été alloués pour le recrutement de maîtres assistants de classe B, avec l’exploitation des postes vacants au titre de l’année 2020.

En outre, 1.655 postes ont été alloués pour le recrutement de maîtres assistants de classe B et 429 postes de professeurs hospitalo-universitaires de classe B, permettant de renforcer les capacités actuelles d’encadrement pédagogique qui atteindront 65.500 professeurs chercheurs, soit une moyenne d’un professeur pour 25 étudiants.

Le ministre a également indiqué qu’un nouveau mécanisme sera mis en place cette année concernant la mise à niveau universitaire au profit des maîtres de conférences de classe B et la préparation d’une nouvelle loi concernant le professeur visiteur, permettant d’attirer les compétences nationales résidant à l’étranger et les compétences scientifiques étrangères.

Concernant le développement de la recherche scientifique, le ministre a souligné que le secteur œuvre à réaliser 150 projets par an dans le cadre des programmes nationaux de recherche à caractère prioritaire et la poursuite de la création d’incubateurs, en plus de l’accompagnement des étudiants porteurs de projets innovants.

D’autre part, Abdelbaki Benziane a indiqué que le secteur poursuivra la réforme de la formation dans les différentes spécialités et l’exécution du nouveau programme de formation concernant la quatrième année de formation en sciences médicales, tout en rassurant les étudiants inscrits en sciences médicales que le nombre d’années de formation ne changera pas.

Pour ce qui est des offres de formation en doctorat, le ministre a fait savoir qu’elles seront reliées aux projets de recherche de formation et d’encadrement, avec des axes profitant aux intérêts des différents secteurs d’activité inscrits dans le plan du Gouvernement.

D’autre part, M. Benziane a indiqué qu’une instruction a été signée entre le secteur de l’Enseignement supérieur et le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale et la Direction générale de la fonction publique et de la réforme administrative comme préalable à la création d’un poste budgétaire aux détenteurs de doctorats au niveau des différents secteurs d’activité.

Le ministre a également fait part du début d’insertion de 2.494 employés parmi les agents activant dans les dispositifs d’insertion professionnelle et sociale des jeunes diplômés par l’exploitation de tous les postes vacants, appelant à intensifier les opérations de sensibilisation pour la vaccination et le respect des mesures de prévention contre la Covid-19, afin de réussir l’année universitaire qui sera marquée par la présence des étudiants aux cours concernant les matières essentielles et à distance pour les matières d’exploration.

Des directeurs centraux du ministère, des recteurs d’établissements de l’enseignement supérieur, des responsables des œuvres universitaires, des

partenaires sociaux et des représentants d’étudiants des régions dans l’Ouest du pays participent à cette conférence de préparation, dont les travaux seront suivis en visioconférence par les directeurs des établissements universitaires dans le Centre et l’Est du pays à partir d’Alger et Constantine.

Les participants à la conférence ont abordé l’évaluation de la préparation définitive de la rentrée universitaire prévue dimanche prochain (10 octobre 2021), ainsi que plusieurs autres questions concernant le secteur.

 

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.