M. Benziane : Le recrutement des diplômés universitaires en tête des priorités du ministère de l’Enseignement supérieur

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Abdelbaki Benziane a affirmé à Ain Témouchent, que les conventions signées par son département ministériel avec différents secteurs et partenaires économiques privés visent le recrutement des diplômés universitaires.

18

M. Benziane : Le recrutement des diplômés universitaires en tête des priorités du ministère de l’Enseignement supérieur

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Abdelbaki Benziane a affirmé à Ain Témouchent, que les conventions signées par son département ministériel avec différents secteurs et partenaires économiques privés visent le recrutement des diplômés universitaires.
Lors de sa visite de travail et d’inspection à la wilaya, M. Benziane a indiqué que l’université algérienne enregistre chaque année la sortie de 400.000 étudiants, soulignant que toutes les conventions signées par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avec différents secteurs et les partenaires économiques privés vise le recrutement des diplômés universitaires.
« Le Gouvernement vise, à travers son plan d’action, à développer l’économie nationale et réduire le taux de chômage », a-t-il déclaré.
Le ministre a fait savoir que l’université enregistre, actuellement, 1,700 million d’étudiants, insistant sur le fait que les demandes d’ouverture de nouvelles spécialités pédagogiques et concernant les recherches scientifiques et les laboratoires doivent obéir à de nouvelles normes basées sur le projet de l’établissement universitaire qui repose sur l’ouverture sur l’environnement économique, social et international.
« Un des objectifs du système de licence/master/doctorat (LMD) est l’ouverture sur l’environnement économique, social et international, toutefois en pratique, certaines lacunes et dysfonctionnements sont enregistrés et nous œuvrons à les lever lors des assises d’évaluation. Des actions sont en cours pour mettre fin à ces dysfonctionnements, en vue d’impulser une nouvelle dynamique aux objectifs réelles du système LMD en adéquation avec la stratégie du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ».
Benziane a souligné que « parmi les missions de l’université, la formation, la recherche et l’innovation dans le cadre d’une nouvelle vision stratégique à mettre en œuvre à travers l’entrepreneuriat, où l’étudiant doit être créateur de richesse de l’entreprise et contribuer au développement durable ».
Lors de sa visite, le ministre a inauguré 2.000 nouveaux sièges pédagogiques à travers les facultés des sciences économiques et commerciales, des sciences de gestion et du droit et a donné des instructions pour parachever l’équipement de trois nouveaux amphithéâtres d’une capacité globale de 800 places pédagogiques avant la fin de l’année en cours.
Benziane a également pris connaissance d’offres pour certains projets qui accompagnent la maison de l’entrepreneuriat à l’Université « Belhadj Bouchaib » d’Ain Témouchent, en cours de concrétisation à travers des dispositifs de soutien à l’emploi dispensés par l’Etat.
A l’occasion, le ministre a insisté sur l’importance de tels projets d’investissement, ainsi que sur la nécessité d’inciter les étudiants et les encourager à lancer des initiatives, à la concurrence et à la conception des projets innovants pour contribuer à la création de richesses et avoir une nouvelle génération pilote dans le domaine des affaires et de l’entrepreneuriat.
Le ministre a également présidé une cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre l’Université « Belhadj Bouchaib » et la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya permettant d’accompagner diverses activités sportives universitaires et a aussi honoré des enseignants de cette université promus au rang de professeur.
A la résidence universitaire de 2.000 lits pour filles, le ministre a mis l’accent sur la bonne gestion des résidences universitaires, la communication permanente avec les résidents et l’activation de mécanismes de sondage d’opinion sur la qualité des services et prestations au sein des cités universitaires dans la perspective de les améliorer.

 

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.