Les étudiants se plaignent de l’insécurité

Les étudiants de l’université Abdelhamid Mehri (Constantine 2), montent au créneau et réclament l’intervention de l’administration pour sécuriser les lieux. En colère, des dizaines d’étudiants ont ten..

0 48

Les étudiants de l’université Abdelhamid Mehri (Constantine 2), montent au créneau et réclament l’intervention de l’administration pour sécuriser les lieux. En colère, des dizaines d’étudiants ont tenu, lundi matin, un important mouvement de protestation en fermant l’entrée principale de l’établissement. Ils ont dénoncé le manque de sécurité et l’augmentation du nombre d’ agressions contre les étudiants de la cité universitaire, ces derniers mois. «Les agents de sécurité de l’université interdisent l’accès à l’établissement à partir de 16h30, même pour les résidants de la cité. Ce qui pousse ces derniers à rejoindre leurs chambres, par la deuxième entrée, qui n’est pas du tout sécurisée. Plusieurs étudiants ont fait l’objet d’agressions et de vols par des étrangers à proximité de la cité universitaire», a déclaré Dia-Eddine Mansouri, représentant des protestataires. Et de poursuivre : «Nous demandons au recteur d’intervenir pour laisser la porte de l’université ouverte au-delà de 16h30 et saisir les services de sécurité pour mobiliser de nouveaux éléments devant la cité universitaire». Les protestataires ont affirmé également qu’ils ont saisi à maintes reprises l’administration, mais en vain.

Lire depuis la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.