Nous cherchons les talents à la source

Le métier de «chasseur de talents» est assez méconnu en Algérie, à quoi sert-il concrètement?

0 37

Le métier de «chasseur de talents» est assez méconnu en Algérie, à quoi sert-il concrètement?

En effet, peu de gérants et de dirigeants comprennent qu’il faille passer par un expert qui va leur apporter une valeur ajoutée sur les meilleurs candidats sur le marché.

Le chasseur de talents, en tout cas, la définition que nous y donnons chez Imtiaz Consulting, c’est notre capacité à proposer et sourcer des candidats sur le marché algérien en utilisant une expérience et des méthodologies d’acquisition de candidats très poussées et en marge du recrutement traditionnel via les jobs boards. Nous allons chercher les talents à la «source» et n’attendons pas qu’ils se manifestent nécessairement sur une annonce.

«Imtiaz Consulting» s’est illustré à l’occasion du Salon de l’étudiant par des conférences données à Béjaïa, Tlemcen et Alger. Quel bilan faites-vous de ces rencontres et interactions ?

Un excellent bilan concernant la popularité et l’adhésion des sujets proposés, mais nous retenons surtout l’enthousiasme débordant et la générosité intellectuelle des étudiants. Ils sont curieux, intéressés, mais parfois perdus ou inquiets de ne pas savoir ou aller, quoi faire et comment le faire. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé des dispositifs destinés à répondre concrètement aux problématiques rencontrées par les bacheliers, les étudiants et les jeunes diplômés.

Pourquoi est-il important pour un étudiant de participer à ce genre d’événements professionnels ?

Car il n’aura pas nécessairement l’occasion de côtoyer en 1, voire 2 journées, des responsables, dirigeants et autres acteurs de son cursus et donc de son projet ! C’est la raison pour laquelle je parle de qualité de présentation sur la forme comme sur le fond et ceci afin de valoriser cette démarche de réseau professionnel pour un étudiant.

Quelles sont les caractéristiques qui différencient un étudiant d’un autre?

Sa «fraîcheur». Sa capacité à prendre les projets, à les absorber. C’est aussi l’opportunité pour lui ou elle d’initier sa rentrée professionnelle et de sortir de son «cocon académique».

Comment se démarquer lors d’un entretien?

Valoriser ses soft skills, c’est à dire ses «savoirs comportementaux», ses qualités humaines qui font de lui ou elle une personne capable de s’adapter (1er critère déterminant chez un recruteur) dans l’environnement de l’entreprise. Son optimisme, son empathie, son sens de l’humour, sa capacité à déférer des gens, des projets autour de lui ; toutes ces qualités pèseront dans sa balance lorsqu’il sera confronté à la fameuse question «Avez-vous de l’expérience ?».

Lire depuis la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.