L’UST d’Oran partenaire de la première célébration de la Journée internationale de la Lumière

0 109

L’Université des sciences et de la technologie d’Oran “Mohamed Boudiaf” (USTO-MB) figure parmi les partenaires de la première célébration de la Journée internationale de la lumière fixée pour
le 16 mai 2018, selon des responsables de cet établissement.

“L’USTO-MB accueillera dans ce cadre un événement majeur consistant en une Conférence internationale intitulée “OPAL 2018″ (Optique/Photonique/ Algérie) qui réunira d’éminents experts nationaux et étrangers”, a annoncé à l’APS le Professeur Amine Hammou, vice-recteur chargé des relations
extérieures et de la coopération.

La manifestation scientifique, prévue du 5 au 7 mai prochain, sera organisée en collaboration avec la Société algérienne d’optique et de photonique (SAOP), a précisé Pr Hammou, faisant savoir qu’un appel à
contribution vient d’être lancé à l’attention des chercheurs universitaires
versés dans ce domaine.

La Conférence “OPAL 2018” d’Oran, a-t-il souligné, donnera “un aperçu sur les grandes avancées de la recherche scientifique dans le domaine de l’optique et ses applications diverses comme dans l’industrie, les technologies spatiales et solaires, et la santé”.

La célébration de la Journée internationale de la Lumière est parrainée par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) qui a proclamé cet événement annuel lors de la 39ème session de sa Conférence générale tenue en novembre dernier.

L’instauration de la date du 16 mai s’inscrit dans le prolongement de l’Année internationale de la lumière (2015), qui fut également célébrée par l’USTO-MB avec l’animation de plusieurs activités, dont une conférence qui avait réuni quelque 250 chercheurs et jeunes doctorants du pays.

La célébration de “2015 Année internationale de la lumière” avait coïncidé, pour rappel, avec le millième anniversaire de la publication de l’ouvrage “Kitab el-Manadir” (Traité d’optique, 1015) d’Ibn El-Haytham, célèbre savant arabo-musulman considéré par l’UNESCO comme “le père de
l’optique moderne”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.