Nouria Benghabrit: “Toutes les dispositions prises pour le bon déroulement du baccalauréat “

0 59

Toutes les dispositions ont été prises par le gouvernement pour le bon déroulement et la sécurisation des examens du baccalauréat, prévu du 20 au 25 juin, a assuré ce mardi 12 juin 2018 à Alger, la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit.

Plusieurs départements ministériels travaillent d’arrachepied avec le ministère de l’Education nationale “pour le bon déroulement et la sécurisation des examens du baccalauréat” auquel se présenteront cette année 709.448 candidats, a précisé Mme Benghabrit lors d’une rencontre avec la presse.

Evoquant la mesure de la coupure de l’internet au début de chaque épreuve pour une durée d’une heure, afin d’éviter les tentatives de fraude, la ministre a avoué que “cet élément nous est imposé, c’est un cas de force majeure, on n’est pas à l’aise pour le recours à la coupure, mais on ne doit pas baisser les bras devant de tels phénomènes”, dira-t-elle.

Le ministère de l’Education reconduira aussi pour cette année les mesures prises durant les précédentes sessions de BAC notamment, depuis le déploiement de l’internet mobile haut débit 3G en 2014 en Algérie, à savoir l’interdiction au niveau des centres d’examen des Smartphones et autres tablettes, des outils numériques, objets connectés et écouteurs.

Ces mesures concerneront aussi bien les candidats au Baccalauréat que les enseignants, les surveillants et le personnel administratif.

En parallèle, elle a tenu à rendre hommage aux quelque 700.000 fonctionnaires et enseignants du secteur mobilisés pour réussir les trois examens nationaux (5eme, BEM et BAC), en citant les 131 fonctionnaires, chargés d’élaborer les sujets du BAC, et qui ont été complètement isolés depuis 17 mai dernier dans un “véritable bunker” jusqu’à la fin du BAC le 25 juin pour éviter toute fuite de sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.