Les élèves Algériens n’aiment pas les maths!

0 145

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, a affirmé que seuls 3,46% des élèves, toutes spécialités confondues, s’intéressaient aux mathématiques.

Dans son allocution d’ouverture des Journées internationales sur l’histoire des sciences, la ministre a révélé que 11,13% des élèves ont choisi la branche Maths-techniques, contre 15,80% pour la Technologie. Et c’est ainsi qu’elle a estimé que ce taux “reste en deçà des normes internationales où le taux est fixé à 30%”.

Et pour pour pallier ce dysfonctionnement, Mme Benghabrit a souligné l’impératif de mettre en place une stratégie commune entre son secteur et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, en vue de promouvoir l’enseignement des mathématiques dans les trois cycles, et de les rendre plus attrayantes pour les élèves.

“Le ministère de l’Education adopte une stratégie nationale qui promeut les mathématiques en proposant des alternatives pédagogiques afin d’examiner les difficultés entravant l’apprentissage de cette matière chez l’élève en se basant sur la référence nationale d’apprentissage, d’évaluation et de formation”, a indiqué la ministre.

Enfin Mme Benghabrit n’a pas omis de rappeler l’existence depuis 2012 d’un lycée de mathématiques à Alger.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.