TBS-Banner-2023

Startude DZ : Lancement du concours national d’innovation

Le coup d’envoi du concours national pour les étudiants innovants Startude DZ, organisé par l’Organisation nationale des étudiants libres (ONEL), a été donné, à partir de l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Alger

98

Startude DZ : Lancement du concours national d’innovation

 

Le coup d’envoi du concours national pour les étudiants innovants Startude DZ, organisé par l’Organisation nationale des étudiants libres (ONEL), a été donné, à partir de l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Alger.

Les étudiants ayant des idées ou un projet innovant à travers le territoire national peuvent participer à ce concours sous le slogan «un étudiant, une start-up». Placé sous la tutelle de plusieurs ministères, dont celui de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, (MESRS) et organisations, cet événement se déroulera en deux étapes. La première consiste en la sélection des projets et idées innovants à travers au moins 15 universités du pays par la Commission nationale de coordination et de suivi de l’innovation et des incubateurs universitaires relevant du ministère de l’Enseignement supérieur. Elle permettra de choisir les projets, trois par université ou institut, répondant aux critères d’innovation, de faisabilité et d’adéquation avec les besoins socio-économiques, entre autres. Ces derniers participeront au boot camp de formation qui se tiendra au niveau d’Alger et sera animé par de nombreux chercheurs, experts et spécialistes en entrepreneuriat. Ils accompagneront les étudiants sélectionnés trois jours durant afin de pouvoir participer à la finale du concours qui permettra le choix des cinq lauréats dont la cérémonie coïncidera avec la Journée nationale de l’étudiant, le 19 mai.

L’Institut national algérien de la propriété industrielle (INAPI) se chargera de soutenir et d’accompagner les étudiants qui ont des projets innovants à travers son Centre d’appui à la technologie et à l’innovation (CATI).

Lors de la cérémonie de lancement à laquelle ont assisté de nombreux cadres des ministères partenaires et acteurs de la société civile, le secrétaire général de l’ONEL, Boukhabla Ryadh, a expliqué que ce concours est lancé à l’occasion du 60e anniversaire du recouvrement de l’indépendance nationale. Il a rappelé l’importance des start-up et des jeunes dans le développement socio-économique du pays, tout en soulignant l’intérêt et le soutien accordé par le gouvernement à ces derniers. En ce sens, Boukhabla a relevé les efforts fournis par le MESRS avec à sa tête Kamal Baddari afin de promouvoir l’innovation et d’encourager et accompagner les jeunes vers cette voie dans le but de construire une économie nationale basée sur le savoir. Ceci, a-t-il précisé, «dans le but d’avoir des étudiants créateurs de richesse et d’emplois».

Le directeur du bureau algérien de l’Organisation mondiale de la protection intellectuelle, Mohamed Saleck Ahmed Ethmane, a, de son côté, salué les efforts du gouvernement algérien afin de promouvoir et soutenir l’innovation et l’entrepreneuriat, particulièrement au niveau de l’université. Soulignant que celle-ci a été de tout temps une source de savoiret d’innovation, il a estimé que l’Université algérienne est«un pôle important foisonnant de chercheurs et de capacités».Il a fait part de la disponibilité de son organisme, en collaboration avec l’INAPI, à soutenir et accompagner les étudiants novateurs. L’événement a été ponctué par les présentations de différents intervenants relatives à l’entrepreneuriat, la propriété intellectuelle et l’innovation.

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.